Angelina Jolie - Son plus beau rôle : Ambassadrice de bonne volonté de l'UNHCR

Publié le par Acid Burn

 
Angelina Jolie, se rend au siège de l'UNHCR pour un briefing sur les opérations relatives au séisme et d'autres situations de réfugiés
 
GENEVE, 24 novembre (UNHCR) – Angelina Jolie a terminé mercredi soir deux jours de briefing intensif concernant plusieurs situations de réfugiés au siège de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, avant de partir au Pakistan pour soutenir les opérations d'urgence de l'agence en faveur des sinistrés du récent séisme et le travail de l'UNHCR auprès des réfugiés afghans depuis 25 ans.
 
Ce sera la troisième visite de l'actrice, lauréate d'un Oscar, au Pakistan, depuis sa nomination en tant qu'Ambassadrice de bonne volonté pour l'UNHCR en août 2001. Elle y rencontrera le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres qui est en cours de mission, d'une durée de six jours, en Afghanistan, au Pakistan et en Iran.
 
Angelina Jolie se rend généralement au siège de l'agence au moins une fois par an, pour rencontrer le personnel et discuter des questions et des situations de réfugiés, qui pourraient profiter de sa notoriété. Pendant sa dernière visite à Genève, Angelina Jolie a participé à une présentation détaillée par des experts de l'UNHCR sur plusieurs sujets, notamment à propos de sa mission au Pakistan.
 
« Cette fois, j'ai souhaité en savoir davantage sur des questions spécifiques se rapportant à la vie quotidienne des réfugiés », a-t-elle expliqué avant de prendre l'avion pour le Pakistan, ajoutant avoir été briefée sur des sujets comme la violence à l'encontre des femmes, la lutte contre le VIH/SIDA, les réfugiés et l'environnement, le trafic des femmes, des programmes de micro-crédit, la distribution de l'eau, la plannification de sites et les opérations en situations d'urgence.
 
« Ce sont des sujets complexes », a-t-elle dit. « Mais si je veux être un défenseur efficace de la cause des réfugiés, je dois savoir de quoi je parle. Fournir de l'eau potable est bien sûr vital – mais souvent plus facile à dire qu'à faire dans des pays comme le Tchad ou le Soudan. Si un camp n'est pas construit selon certaines règles, les maladies peuvent se répandre plus facilement. Une grande concentration de réfugiés peut avoir un effet dévastateur sur l'environnement. Comment prenez-vous en compte toutes ces contraintes ? Comment fait une agence comme l'UNHCR pour établir ses priorités, quand il y a tant à faire, avec si peu de ressources ? »
 
 
Angelina Jolie a ajouté que, si son objectif principal est de partir en mission sur le terrain – elle a déjà entrepris environ 30 missions en tant qu'Ambassadrice de bonne volonté de l'UNHCR – ses visites au siège de l'agence sont tout aussi importantes.

http://www.unhcr.fr/cgi-bin/texis/vtx/home

Publié dans Humanitaire & Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dana 12/12/2005 15:00

Continuer à soutenir cette femme qui aide les plus demunis.